1er succès français à Schladming startlist résultats 26/01/2011,09:01

Jean-Baptiste Grange a atteint le grand objectif qu'il s'était fixé voici deux jours à Kitzbühel après sa superbe victoire dans le 'classique' slalom du Hahnenkamm en remportant sa troisième victoire de la saison à Schladming, en Autriche. Le skieur de Valloire, vainqueur en début de saison du slalom de Levi, en Finlande, est ainsi devenu le premier français à triompher sur la piste de la 'Planaï' qui organise depuis quinze ans un slalom nocturne extrêmement prisé par les coureurs et les spectateurs.



Ils étaient à nouveau près de cinquante mille à suivre ce dernier slalom avant les prochains Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen dominé ces dernières saisons par les skieurs autrichiens, moins chanceux cette fois-ci puisque le quadruple vainqueur Benjamin Raich ne put faire mieux que 9ème. Grange, qui devient ainsi le quatrième skieur à réaliser le doublé Kitzbühel-Schladming après des athlètes aussi éminents que Raich, le Finlandais Kalle Palander, Manfred Pranger ou Mario Matt – tous champions du monde de la spécialité au cours de leur carrière. Pour parvenir à ses fins, le Tricolore utilisait la même tactique que dimanche dernier – réaliser une seconde manche de rêve après avoir signé le quatrième temps de la première manche.

85/100 d'avance pour Myhrer

Cette fois-ci pourtant 85/100 de seconde le séparait avant son second départ du Suédois Andre Myhrer, le vainqueur de Zagreb, qui a défendu jusqu'au bout ses chances de victoires. Il échouait en fin de compte pour seulement 4/100 après avoir commis deux petites fautes dans son parcours final – des erreurs par vraiment spectaculaires à première vue, mais suffisante pour lui coûter la victoire face à ce diable de Grange totalement libéré lors de sa seconde course. « J'ai de la peine à y croire, c'est fabuleux, je suis fou de joie » s'exclamait ensuite le vainqueur de la Coupe du Monde de slalom de 2009 avec un grand sourire. « J'ai vraiment tout donné ce soir, je n'ai pas arrêté de pousser mes skis devant moi jusqu'à la ligne d'arrivée » précisait-il aussi.
« Je visais un nouveau podium, mais je me sentais fort et je n'ai pas eu de mal à me surpasser à nouveau. L'ambiance ici est incroyablement motivante, on a vraiment envie de donner le meilleur de soi devant ce grand public. C'est évidemment un grand rêve qui s'est réalisé pour moi ce soir, tous les spécialistes de slalom aimeraient triompher ici, on ressent une énergie folle quand on court ici. J'ai découvert cette épreuve voici cinq ans et j'étais vraiment impressionné et je me suis alors dit que je ferai tout pour m'y imposer un jour. »

« J'ai pris la 2ème place ici voici trois ans après ma victoire de Kitzbühel et j'étais alors très content, je me suis rendu compte que c'était vraiment difficile de battre les Autrichiens ici. Je suis fier aussi de devenir le premier français à gagner cette épreuve si prestigieuse » disait aussi le Français qui occupe maintenant la seconde place du classement de slalom à seulement 96 points du leader Ivica Kostelic alors qu'il reste encore trois slaloms à courir d'ici la fin de la saison. En janvier 2002, le champion olympique Jean.Pierre Vidal, qui habite lui aussi la vallée de la Maurienne, avait fini 2ème de ce slalom derrière Bode Miller et devant Ivica Kostelic ! En 2006, Vidal s'était lui aussi imposé à Kitzbühel mais il s'est malheureusement ensuite blessé avant le slalom olympique de Sestrière qu'il paraissait en mesure de remporter.

Un grand favori pour le slalom.

'JB' Grange est maintenant qu'il le veuille ou non devenu un des grands favoris du prochain slalom mondial de Garmisch-Partenkirchen du 20 février, le jour de clôture de la quinzaine bavaroise. A Kitzbühel, il n'avait pas caché qu'il n'avait pas encore digéré son double échec de Val d'Isère où il semblait en mesure de remporter un titre ou une médaille aussi bien en combiné qu'en slalom. « Il faut de la chance pour être en mesure d'aller jusqu'au bout, j'en ai eu à plusieurs reprises par le passé, mais j'en ai aussi manqué parfois » a-t-il également dit à la presse à Schladming. Il semble cependant que sa blessure au genou de décembre 2009 et ses récents ennuis de santé y compris sa blessure à une épaule durement touchée lors d'une chute dans un slalom FIS à Chamonix couru après Noël l'a rendu plus fort encore, surtout dans sa tête. On a l'impression qu'il est 'en mission' quand on le voit skier avec cette forte rage de vaincre qui l'anime maintenant et lui permet de redresser des situations apparemment compromises.
« Je veux d'abord penser à moi et courir pour moi, pour skier chaque fois aussi vite que possible » disait-il ainsi à Wengen après avoir retrouvé le chemin du podium après une longue période de doute. « J'ai mis un peu de temps à retrouver le bon rythme, mais j'ai vu à Zagreb et à Adelboden que j'avais le moyen de refaire une partie de mon retard en prenant le temps et en m'entrainant avec l'intensité nécessaire » avait aussi ajouté le médaillé de bronze du slalom mondial d'Are de février 2007.

Progresser en slalom géant.

Jusqu'à présent, 'JB' s'était toujours imposé en Coupe du Monde après avoir dominé les premières manches, mais cela fait deux fois de suite maintenant qu'il y parvient en attaquant de 'derrière' en prenant tous les risques. Refaire un handicap de près d'une seconde sur un coureur comme Myhrer qui n'a peur de rien et qui n'est pas du genre à se laisser impressionner est une performance plus que remarquable ! « Bien sûr tout peut arriver dans une épreuve à médaille, mais je ne veux pas encore penser aux prochains Mondiaux, je veux d'abord bien préparer ma prochaine course, le slalom géant d'Hinterstoder, car j'aimerais aussi me qualifier dans cette discipline » expliquait-il aussi à la TV autrichienne à l'arrivée. Pour refaire son retard notamment sur le plan des automatismes, Grange a prévu de parfaire son entrainement dans les jours à venir pour bien préparer son prochain rendez-vous d'Hinterstoder. Il fera donc l'impasse sur le prochain Super-combiné de Chamonix dans lequel il s'était mis en évidence en 2008, terminant à la 6ème place après une belle manche de slalom.

Il n'est pas prévu qu'il soit inscrit au Super-combiné mondial de Garmisch-Partenkirchen qui aura lieu au début de la seconde semaine des Championnats du Monde, même si cela l'empêchera de reconnaitre la piste de slalom. Il manque en effet de points de repère en descente cette saison, alors qu'il y avait progressé en 2009, finissant ainsi 4ème de la descente de l'épreuve du combiné de Val d'Isère. Totalement concentré sur ses prochains objectifs, Grange devrait pouvoir se battre pour une place sur le podium dans trois semaines. Avant de s'élancer dans la seconde manche mardi soir, il a une fois encore démontré qu'il avait les nerfs solides en restant parfaitement dans sa 'bulle' alors que la route avait été suspendue pendant de longues minutes en raison de nuages de fumée provoqués par les fumigènes allumés par les spectateurs autrichiens certainement déçu par la débâcle de leurs coureurs qui n'ont jamais été en lice cette fois-ci pour la victoire finale. Pour la première fois depuis 2002, aucun d'eux n'est ainsi parvenu à se hisser sur le podium des vainqueurs ! Patrick LANG

GRANGE Jean-Baptiste réagir | links (0) | print | Partager
Ski-nordique