3ème place pour Grange startlist résultats 17/01/2011,12:02

Trois ans après son superbe doublé combiné-slalom, Jean-Baptiste Grange retrouve le chemin du podium à l'issue du 'classique' slalom des épreuves du Lauberhorn de Wengen qu'il terminait à l'excellente 3ème place derrière le duo Kostelic-Hirscher déjà vainqueurs cette saison à Adelboden et Val d'Isère. C'est de loin la meilleure performance du jeune champion de Valloire depuis sa belle victoire du début de saison à Levi, en Finlande, où il devançait notamment le Suédois Andre Myhrer, vainqueur à Zagreb voici quinze jours.



« Je ressens une grande joie, c'est clair, je suis content de retrouver le podium, car mis à part ma victoire de Levi, cela a été plutôt le calme plat ces dernières semaines » disait-il après la course. « J'ai eu des soucis de santé, puis cette blessure à l'épaule, ce n'était pas évident de revenir ainsi de blessure ici, » expliquait ensuite le Tricolore qui portait le dossard N° 1. « Ce n'est pas facile de remettre les choses dans le bon sens quand on a un peu perdu la confiance, mais je me suis accroché et je suis allé chercher cette 3ème place. Comme on dit je suis 'back in the business' maintenant, et je vais continuer à me battre pour la gagne et chercher d'autres bons résultats. C'est pour cela que je veux skier, skier pour moi, pour aller vite, être libéré pour aller chercher des podiums, la victoire. C'est vrai que parfois ça joue pas, j'ai eu une petite série noire, mais je m'en suis sorti car j'ai continué à y croire. J'ai réussi à rebondir, cela ne va pas toujours de soi, et je suis vraiment content de cela. »

'JB' a également fait preuve de son émotion et de son sentiment de soulagement en jetant violemment un de ses battons contre les protections de l'aire d'arrivée, un geste violent tout à fait inhabituel chez lui. « J'avais l'impression que le sort s'acharnait contre moi mais en réalisant le meilleur temps après ma seconde manche, je savais que j'étais assuré d'une place sur le podium, cela m'a vraiment soulagé et libéré, cela signifiait beaucoup pour moi » expliquait-il. « J'étais content de m'être ainsi accroché, c'était une sorte de geste de rage qui confirmait ma détermination. Les conditions de course étaient difficiles, ce ne sont pas celles que je préfère, mais j'aime tellement cette pente et cet endroit que je suis parvenu à bien me concentrer sur ma course. Après tout, il faut s'avoir s'adapter à toutes les conditions, cela fait partie du jeu. J'ai cependant constaté que je ne suis pas encore au top, j'ai eu quelques passages difficiles, mais je sais que je peux encore faire mieux, y compris mentalement.

Je cours avant tout pour moi en ce moment, j'ai compris que c'est ce que je dois faire pour aller au bout de mon potentiel, en cherchant chaque fois à donner le meilleur de moi-même. Je suis bien sûr déçu que Julien Lizeroux ne soit pas là, qu'il ne puisse pas s'exprimer sur les courses, ce n'est pas facile ce qu'il vit en ce moment, mais c'est quelqu'un qui s'accroche beaucoup, je sais qu'il fera tout pour pouvoir revenir, j'espère que son genou le laissera tranquille. »
Le vainqueur de la Coupe du Monde de slalom se sent maintenant confiant à une semaine du prochain slalom de Kitzbühel où il s'est toujours mis en évidence depuis 2006, se classant notamment 2ème en 2009 après s'y être imposé l'année précédente.

« Maintenant cap sur Kitzbühel, cette place d'honneur est bien sûr une très belle chose pour le moral, j'apprécie beaucoup cette piste tout comme celle de Wengen, j'ai encore une petite semaine pour parfaire ma préparation tant physique que technique. En raison de ma blessure à l'épaule, je n'ai pas eu tellement l'occasion de passer des portes ces dernières semaines. Je sens que je suis en train de monter en puissance et j'ai très envie de faire encore quelques grosses manches dans les semaines à venir et jouer devant. »

Alors qu'il reste encore quatre slaloms inscrits au programme de la fin de la saison, Grange figure maintenant en 4ème place du classement intermédiaire de la Coupe du Monde de slalom dans le sillage des autres vainqueurs de l'hiver, Kostelic, Hirscher et Myhrer. A ce rythme, il devrait à nouveau être tout à fait compétitif le mois prochain lors des Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen. Patrick LANG

GRANGE Jean-Baptiste réagir | links (0) | print | Partager
Ski-nordique