Riesch, reine olympique résultats 27/02/2010,00:07

Championne du monde en titre, en tête du classement du slalom en coupe du monde, l'allemande Maria Riesch décroche le graal dans des conditions météos exécrables, neige et brouillard, en s'offrant un second titre olympique, pour sa première participation, après celui du super combine. Au terme de deux manches qu'elle a maitrisé à la perfection, elle s'impose devant l'Autrichienne Marlies Schild, parfaite sur la seconde manche, alors que Sarka Zahrobska, habituée des podiums lors des championnats du monde, décroche sa première médaille olympique, le bronze. Déception du côté de l'équipe de France qui court toujours après une première médaille et malgré une seconde manche de guerrière, Sandrine Aubert doit se contenter de la 5ème place.

Si les équipes de France et Italiennes sont toujours à la recherche d'une première médaille, ce n'est pas le cas des Allemandes qui ont remporté trois des cinq titres mis en jeu lors de ces jeux olympiques et 24h après la magnifique victoire de la jeune Viktoria Rebensburg en géant, c'est sa chef de file, Maria Riesch qui clôt cette olympiade avec la médaille d'or lors du slalom disputé dans des conditions épouvantables. Vainqueur de la première manche, l'Allemande déjà sacrée en super combiné, n'a pas failli sur le second parcours. Bien au contraire, sur cette seconde manche, particulièrement dégradée avec le passage des précédentes concurrentes, Maria Riesch a fait étalage de toute sa classe et de sa finesse sur les skis pour signer un passage quasi parfait qui lui permet de signer le 3ème temps et de s'offrir le titre suprême avant peut être de décrocher le cristal lors des finales de coupe du monde qui se disputeront chez elle à Garmisch Partenkirchen, elle qui est en tête du classement de la discipline.

Au terme de ce slalom à suspens, elle devance de 43/100ème l'Autrichienne Marlies Schild qui, après une année blanche dû à une blessure, revient au tout premier plan en slalom. Reine de la discipline avant sa fracture de la jambe, la fiancée de Benjamin Raich avait déjà démontré cette saison qu'elle avait retrouvé toutes ses sensations, en s'imposant notamment à Flachau. Mais lors d'une seconde manche négociée à la perfection, malgré les conditions, après le troisième chrono du premier parcours, Marlies Schild fait mieux qu'à Turin ou elle était repartie avec le bronze, en allant chercher l'argent au détriment de Sarka Zahrobska. La Tchèque, 2ème au terme de la première manche à 40/100ème de Riesch, a été un peu moins incisive sur le second parcours, mais préserve l'essentiel pour s'offrir sa première médaille olympique après en avoir décroché trois lors des mondiaux (1ère-2ème et 3ème).

La Suédoise Maria Pietilae Holmner termine au pied du podium juste devant Sandrine Aubert qui espérait bien quitter Vancouver avec une médaille autour du cou. Après une première manche quelque peu timorée, notamment sur le bas, la skieuse des Deux Alpes, 7ème à 93/100ème, n'a vraiment pas démérité lors du second parcours qu'elle a abordé en véritable guerrière. Mais malheureusement, le temps perdu un peu plus tôt était rédhibitoire et les meilleures de la manche initiale ont également réussi à hisser encore un peu plus le niveau pour devancer la belle des deux Alpes qui termine néanmoins à une belle et solide 5ème place, devant Tanja Poutiainen ou Elisabeth Goergl qui a réalisé une fantastique seconde manche pour remonter de la 22ème place initiale au 7ème rang final. Les autres filles de l'équipe de France sont un peu plus loin, Anne Sophie Barthet 26ème et Nastasia Noens 29ème. Partie avec le couteau entre les dents sur la première manche, la skieuse de Val Cenis Claire Dautherives est partie à la faute à mi-parcours et n'a pas vue la ligne d'arrivée.

RIESCH Maria réagir | links (0) | print | Partager
Ski-nordique